3 juillet 2008

Chouchou de Bruxelles

JCVD de Mabrouk El Mechri.

Une star d'Hollywood au creux de la vague rentre au bled et se retrouve fortuitement prise dans un braquage dans une poste de la banlieue bruxelloise. Jean-Claude Van Varenberg (son vrai nom) va en profiter pour régler son compte à Jean-Claude Van Damme.

Deux grandes scènes : la star épuisée emmerdée par la chauffeuse de taxi qui n'arrête pas de la tanner hors champ, et un long monologue au beau milieu des otages et des bandits où Jean-Claude se met en roue libre pendant neuf minutes. Mais c'est qu'il sait jouer ce con ! Voilà la vraie révélation de l'année, le César de l'espoir masculin : pendant tout ce temps là, il y avait un acteur planqué sous le kimono, qui attendait ce film pour faire taire les grincheux d'un grand coup de latte dans les... enfin d'un grand coup de latte.

Le film jongle intelligemment entre deux points de vue : à l'intérieur de la poste avec les preneurs d'otages, et à l'extérieur avec les flics qui campent dans un... vidéo-club. El Mechri conduit son affaire de main de maître, mariant avec bonheur la réflexion introspective de sa star, et les clins d'oeil aux références du genre prise d'otages braquage. Zinedine Soualem en gangster bête, méchant et chevelu, s'est fait la tête de John Cazale dans Un après-midi de chien, bien vu. Et le reste de l'interprétation, François Damiens en tête, prête au film cette tonalité typiquement belge à la fois très juste et un peu décalée.

On ne sait, du réalisateur qui a osé aller le chercher, ou de la star qui s'autodérisionne à fond, lequel des deux est le plus gonflé. Et à la fin, une question reste sans réponse : JCVD est-il vraiment un escroc ?

Crash-test :

5 commentaires:

Totoche Tannenen a dit…

... 4 étoiles ?
Noooon ?
Tu déconnes ?
Bon, je vais tâcher d'aller voir ça.

vivie69 a dit…

ça m'en bouche un coin . j'avoue.

Hobopok a dit…

Vous ferez cela en mémoire d'Hong Kong Fou Fou.

totoche a dit…

Même Vivie est sur le cul, c'est dire :-)

totoche a dit…

"Chouchou de Bruxelles" ...
Je viens seulement de comprendre ...
Tu places la barre très haut.
Ma vengeance sera terrible.