31 juillet 2008

Siné massacre


Je sais pas pourquoi je pensais à Siné ces derniers jours. Voilà un petit moment que je gardais ce billet par devers moi, attendant le moment propice, ou un un petit creux à boucher, et voilà que l'actualité se charge de me rappeler à l'ordre.

C'était toujours l'excellent Penguin by Design qui avait attiré mon attention sur ce petit opus : Siné Massacre, qui a donc été publié en anglais par les éditions Penguin en 1966. Le directeur éditorial avait cru pouvoir proposer au lectorat anglais les œuvres très polémiques et un peu scandaleuses (pour l'époque) du satiriste français. Mais, cas unique dans l'histoire de la vénérable maison d'édition, les libraires ulcérés refusèrent de vendre le livre, le renvoyèrent en masse à l'éditeur, et exigèrent son retrait de la liste des publications. De guerre lasse, le PDG de Penguin, contre l'avis de ses directeurs, finit par faire enterrer l'ensemble du stock au fond de son jardin (suppose-t-on), et le livre disparut à jamais de la circulation. Nonobstant l'exemplaire que bien sûr j'ai réussi à me procurer sur Ebay. L'édition française en poche doit pouvoir se trouver également.



Même si l'histoire s'est finie un peu en eau de boudin, l'audace initiale reste admirable, et Siné à part, on se demande bien dans le climat actuel quel éditeur, en France, se hasarderait à de telles folies. Vive le progrès.

Le révérend-père Maurice Sinet.

8 commentaires:

Li-An a dit…

Assez bizarrement, j'aime beaucoup son dessin. Et sa méchanceté est réjouissante. Il faudrait que je lise ses textes pour voir si je suis d'accord ou pas (et si pas, si c'est suffisamment drôle pour que je soutienne). Quoiqu'il en soit, n'oublions pas "Val=SS".

Li-An a dit…

Alors ça peut paraître bizarre, mais pour suive les commentaires, faut que j'en poste d'abord un. Voilà donc un truc inutile à ranger à côté du vase malgache de bonne maman.

Hobopok a dit…

Comment ça "suivre les commentaires" ? C'est possible ici ? Première nouvelle.

Li-An a dit…

Et il marche bien (enfin, dès que l'on a posté deux billets).

Hobopok a dit…

Ah oui tiens, il faut cocher un machin, là. Je pense que ça doit être réservé aux utlisateurs enregistrés.

Totoche Tannenen a dit…

Je ne connais pas trop Siné. Les rares trucs que j'ai lu de lui ne m'ont pas trop fait rire.
Sa méchanceté me fait penser à ce dessinateur du Margouillat sans scrupule qui faisait des unes à mourir de rire malgré des sujets dramatiques...
Comment s'appelait-il, déjà ? Raaah, flûte, son nom m'échappe ...

Totoche Tannenen a dit…

Enfin, ce que je constate, c'est que "grâce" à Siné, on parle encore plus de l'"autre".

vivie69 a dit…

Tout d'abord : Quelle belle police, cher Hobopok ..
Si, si , félicitations !
je comprends que tu aies du mal à lire ailleurs .

Après de trop longues vacances ( pour tes lecteurs) , tu nous revient dans une forme resplendissante.

la preuve en est : Tu me mets l'eau à la bouche avec Siné...
On se demande comment se procurer cet ouvrage rare que tu détiens dans tes blanches mains d'amateur éclairé..
pour moi , j'apprécie beaucoup " la méchanceté" Siné qui n'est rien d'autre qu'un point de vue aigu de certanes " verités" .


le dessin plutôt "rond" et relativement simple met en exergue les idées avec une malice toute particulière .

Ceci étant dit de ma simple appréhension de non spécialiste , bien sûr.

Pour ce qui est de la lecture des commentaires , je n'ai personnellement jamais eu de problème pour y accéder..

mystère du fonctionnement informatique ..