23 mars 2009

Bidon

Envoyés très spéciaux de Frédéric Auburtin.

Comédie pas drôle. Deux journalistes de radio bidonnent un reportage à Bagdad depuis un hammam de Barbès. On les croit bientôt otages, et la machine médiatique dont ils sont partie prenante s'emballe pour obtenir leur libération.

Le sujet est excellent, et devait titiller pas mal de scénaristes, mais alors la ratade est assez sévère, malgré de prestigieux interprètes, les Gérards Lanvin et Jugnot, qui n'ont pourtant pas ménagé leur peine lors de la promo. On n'est pas même au niveau d'un téléfilm à destination des mal-comprenants. Les pauvres gags sont téléphonés deux heures à l'avance (oui oui, avant le début de la séance) puis consciencieusement appuyés à grands coups de masse, et on n'enchaîne pas le pauvre gag suivant, toujours pas drôle, tant que le dernier ahuri planqué derrière son popcorn n'a pas bien bien bien capté le précédent. Ratée la satire, ratée la critique de la société du spectacle, ratée la dénonciation des médias et de la bien-pensance contemporaine.

Un exemple de plus de ces films dispensables qui voient le jour par la grâce du CNC et semblent programmés dès leur conception, probablement in vitro, pour le flop en salles et le dimanche soir fédérateur à la télé. L'honneur du cinéma français.

Crash-test :

[NCAP+2.jpg]

5 commentaires:

*doudou* a dit…

Comment obtiens-tu ce crash test ** avec une telle critique ?

Lanvin apparaît 2 fois avec le maillot bleu de Zidane ? Ils vont manger chez Veyrat mais comme il a encore mal de quand il s'est tombé au ski il rate sa mayo et ils écrivent au Michelin ? Le ravisseur est une fille à poil avec deux cache-tétons en forme d'étoile ? ou c'est l'ouvreuse du Bourget Kinorama ?

Hobopok a dit…

C'est pas ça, c'est que cette fois je me suis tout de même pas endormi.

Glorb a dit…

ça sentait le navet dès la bande-annonce, je ne suis pas surpris :)

Hobopok a dit…

Quel dommage que je ne l'eus point vue !

l'inegalable vivie a dit…

A désespérer du desespoir.. d'un autre coté , avec lanvin , je ne suis pas complétement étonnée .
t'as essayé "la journée de la jupe"?
comme t'as fait dans le journalisme , tu pourrais continuer avec le prof ?

Sinon , d'accord avec Doudou, tu as la fibre évaluatrice très " mesurée"; c'est quoi le dernier film où tu as dormi?