26 janvier 2009

Pompe en stock

Que le dessinateur qui n'a jamais fait un léger emprunt ici ou là lui jette la première pierre (plate ou pointue ?), mais je suis bien au regret d'annoncer que l'au demeurant excellent Brüno s'est fait choper par la patrouille d'Hobopok Dimanche pour ce vibrant hommage rendu à Hergé (mais si, vous savez, Les aventures de Tintin et Milou) dans son dernier album au demeurant pas mauvais du tout, Commando Colonial, en binôme avec l'au demeurant excellent Appollo.


Vous n'avez pas bien vu ? Je sais c'est tout petit sur Blogger. Voyons voir de plus près.


Ah oui, effectivement. Un vibrant hommage. Au demeurant.

14 commentaires:

Glorb a dit…

Chouette travail de la part des équipes d'investigation d'Hopobok Dimanche !

C'est vrai qu'il est bien cet album. Moi je lui pardonne à Brüno parce que j'aime vraiment bien son style. Il m'a fallu un peu de motivation pour rentrer dedans (en librairie ça m'avait l'air moche) mais mainenant je suis fan. Quand au talent d'Apollo, bon, il n'y a plus grand chose à rajouter à la légende.

Hobopok a dit…

Thérèse n'est pas moche, elle n'a pas un physique facile, c'est différent !

Totoche Tannenen a dit…

Ah ! Il me semblait bien que le 1er Commando Colonial me faisait penser à Tintin et les Picaros. A part ça je me fais des idées. Non mais.

Appollo a dit…

Je viens de donner son congé à Brüno.

Brrr a dit…

Mais non, Appollo, fais pas la gueule, tout ca fait partie d'un plan démoniaque, le scandale et le procès à venir vont relancer nos ventes !

(PS : un peu plus loin dans l'album, je repompe honteusement la scène avec Rascar Capac dans les 7 Boules de Cristal)

Hobopok a dit…

Et la scène de combat aérien, c'est Buck Danny, je présume ?

Ah les professionnels de la profession ! En même temps, j'ai musardé un peu pour lire vos interviews, le moins qu'on puisse dire c'est que vous ne cachez pas votre amour immodéré pour l'auteur belge mort.

Et puis il vaut toujours mieux s'inspirer d'Hergé que de.. euh, de... de... bon je vois pas de qui je pourrais dire bêtement du mal.

Brrr, tu n'aurais pas poussé le vice jusqu'à identifier le type de chasseur-bombardier représenté ? Ça me turlupine pas mal, en voyant la case du bombardement, je trouvais la frappe passablement chirurgicale...

Buck Doudou a dit…

e n'est pas un mosquito ?

Li-An a dit…

Papy Boyington pourrait nous expliquer que ce bombardement est assez surréaliste. À mon avis, un Mosquito aurait attaqué ce genre de véhicule avec des roquettes. J'ai monté des maquettes de Mosquitos dans ma jeunesse mais je ne me rappelle plus s'ils emportaient des bombes. D'un autre côté, Hergé était plutôt précis dans sa doc, donc faisons lui confiance...

Hobopok a dit…

Bien vu Buck Doudou. Pour les roquettes, il me semble qu'on devrait voir les fixations sous les ailes.

Li-An a dit…

Et même, on ne voit pas les bombes dans l'image précédente. Elles auraient dû être accrochées sous les ailes ou le fuselage.

Hobopok a dit…

Et alors curieusement, renseignements pris, le Mosquito devait ses performances au dessus de la moyenne à sa construction en... balsa ! De la graine pour la Rafale !

Boyington a dit…

En 42 De Havilland a sorti le Mosquito mark VI, version améliorée du mark II, déjà un excellent chasseur diurne et nocturne (et utilisé aussi comme pathfinder par ailleurs). Ce dernier pouvait emporter jusqu'à quatre bombes, ou des roquettes comme le disait Li-An. En l'occurence ici, rien de tout cela. Il semble ne se servir "que" de ses quatre canons de 20 mm, suffisants pour détruire un char. Le hic, cher monsieur Hergé, si je ne fais pas erreur, c'est que les 4 canons en question étaient juxtaposés à l'horizontale, et non superposés deux par deux... Un effet de style pour paraître plus agressif peut-être.
CQFD. A votre service :-)

Hobopok a dit…

Merci, Baron Rouge !

Boyington a dit…

Ah ben y a pas d'quoi. (Mais quand même, je serais plus Greg sur Corsair que Manfred sur Fokker... soit dit en passant ;-))