17 août 2008

La ruée vers l'or

Qu'est-ce que c'est que ces gens qui ne sont même plus fichus de compter jusqu'à dix secondes ? Le Jamaïcain Usain Bolt a remporté la finale du 100 mètres olympique, pulvérisant au passage son propre record du monde en 9'69", avec quelques belles longueurs d'avance sur ses plus proches poursuivants. Fallait entendre les commentaires égosillés des journalistes qui en avalaient leur micro, jamais un homme n'avait couru aussi vite, nom d'un petit mandarin ! Et encore, à 30 mètres de l'arrivée, fin sûr d'avoir gagné, le gars Usain avait déjà coupé le moteur, sorti les aérofreins, et brassait l'air à grands moulinets de bras en signe de liesse. Aurait-il continué à galoper encore un peu qu'il serait arrivé avant d'être parti. Exploit, prodige, prière de s'extasier.


Du coup on nous explique doctement, pour mieux faire passer la pilule, que les meilleurs spécialistes se sont ravisés et estimeraient les limites du corps humain repoussées à un possible 9'50" pour 100 mètres. Mais bien sûr.

Après ces torrents de dithyrambes, après cette célébration des héros servie orgiaquement à des milliards de téléspectateurs, je me demande surtout combien de temps il faudra pour qu'on nous révèle que ces messieurs étaient chargés à bloc. Quelques jours comme pour Ben Johnson ? Quelques années comme pour Marion Jones ?

Achille des temps modernes, Usain Bolt paiera-t-il sa gloire éphémère d'une mort prématurée et mystérieuse comme celle de Florence Griffith-Joyner ? N'y aura-t-il plus alors que quelques chiens pour suivre son convoi funèbre ? Je vois le mal partout.

9 commentaires:

Li-An a dit…

C'est vrai que certains commentateurs français qui nous ont tant vanté la gentillesse de Marion Jones devraient peut être faire preuve de plus de retenue en commentant le sport. Au moins, dans le cyclisme, on a maintenant droit à de l'admiration circonspecte.

vive69 a dit…

Et oui , j'ai tiré la même conclusion que toi.

on verra bien la suite, mais ça fait longtemps que les records qui tombent me laissent sceptique.

Totoche a dit…

Oui, bon, quand Moebius dessine "le Garage hermétiqe" ou "les Yeux du Chat" dopé à fond, on fait moins les ronchons :-)

Hobopok a dit…

Le pire c'est que le gamin est peut-être juste un vrai phénomène, mais on en a trop vu pour y croire encore.

Li-An a dit…

Pas tout à fait Totoche: Moeb a toujours dit que la drogue lui a ouvert des portes mais qu'il n'a jamais dessiné sous son influence. Ça se voit d'ailleurs dans son dessin. J'ai vu des planches de types qui étaient sous l'influence de substances et on ne peut pas se tromper...

Hobopok a dit…

Et pis en BD, quoi qu'en pensent certains, y a pas compette.

badjack a dit…

Et de trois, des médailles d'or et des records du monde, pour le nouveau roi Usain! Il est vrai que la facilité avec laquelle il les enquille fait immédiatement penser qu'il est aidé par nous ne savons quelles substances pharmaceutiques. Toutefois, ses concurrents étant sans doute aussi blindés que lui, ce sont peut-être bien ses immenses talents (des foulées de grand de 2 m avec une vélocité de petit d'1m60)qui font que les autres sprinters ne le connaissent que de dos...

vvie69 a dit…

maintenant , dès que je vois un français remporter une médaille , (genre le VVT là , tout de suite) , un horrible doute m'étreint.

c'est bête , n'est ce pas ..

Hobopok a dit…

Les Français ne se dopents pas, c'est bien connu.