20 août 2008

Le clochard de Beverly Hills

Hancock de Peter Berg.

Super-héros à la petite semaine. C'est typiquement le genre de film où tout ce qu'il y avait d'intéressant ou de drôle était dans la bande-annonce, ce qui laisse imaginer la vacuité du long-métrage. Hancock est un super héros déchu, ivrogne clochardisé, causant autant de dégâts qu'il redresse de torts. Mais voilà, il croise la route d'un spécialiste des relations publiques et de la gestion d'image qui va le prendre en main et le remettre sur le droit chemin. Tous les ingrédients pour faire un film drôle, parodique, avec une bonne charge de satire sociale.

Et là, c'est le drame. Au lieu d'exploiter toutes les bonnes pistes contenues dans le synopsis, le scénario s'embrouille à nous présenter une autre super-héroïne concurrente d'Hancock, avec qui il doit se battre pour s'accepter lui-même, et tout finit par rentrer dans l'ordre, l'amour triomphe. Exactement le genre de niaiseries qu'il fallait laisser aux films de super-héros qui se prennent au sérieux. Non seulement ça finit par nous raconter rien du tout, mais en plus ça le fait sans beaucoup d'humour et avec des effets spéciaux particulièrement indigents.

Will Smith qui coproduit tous ses films a visiblement super raté une super marche.

Crash-test :

[NCAP+2.jpg]

5 commentaires:

vivie69 a dit…

l faut toujours ce méfier des films à l'affiche au mois de juillet..
mon fils a vu et a passé , je crois un bon moment. c'est dira t on de son âge .
Pour moi , je ne suis pas trop une groopie de Smith . je garde à un souvenir assez redoutable de ' IM a legend".
depuis , je suis un peu timide avec les idées de ce monsieur.
et la bande annonce ne m'avait pas trop séduite, non plus.

ça doit être mon coté " anti- héros".

Hobopok a dit…

I am Legend, rimec du Survivant avec Charlton Heston, n'était pas si mùal et assez impressionnant, malgré une fin odéologiquement contestable. En fait ils en avaient tourné deux, et c'est la piore qui a été diffusée en salles.

vivie69 a dit…

vraiment un homme "d'intuition" ce Smith. ET un remake en plus ..

ha là, là!

si tu veux dans" IM a legend ", y a un coté "Mésshugah" comme dirait l'Autre , un tantinet perturbant et âpre pour ma petite personne. Et puis , des sujets comme ça , c'est top déprimant.

la fin revisite le mythe fondateur des USA , avec sa colonie de survivants" élus" , qui a traversé non plus l'atlantique , mais les erreurs a la "frankenstein" de la " civilisation".

c'est lourd , lourd , lourd." Dieu nous sauvera". ' in god , we trust".

ET sortez les violons.

ça me rappelle aussi " le jour d'après" , que je ne peux pas encadrer non plus, avec les helico qui tombent avec le froid brutal et les loups dans la même ville dévastée.

"Big Apple" en trognon, je trouve pas ça réconfortant.
DOnc rien de bien neuf chez nos voisins us . comme d'hab

Enfin , j'imagine que ce dernier film est tout de même plus léger..

l'essentiel étant que le portefeuille de Mr Smith ne suive pas l'évolution de la bourse...

Hobopok a dit…

Ah ça pas de danger qu'il se mette à l'Art et essai.

vivie69, l'unique a dit…

ben oui ,; c'est pas comme nous . petits moyens . mais quel talent.

lol