22 février 2009

Le changement dans la continuité

Le code a changé de Danièle Thompson.

Etats d'âme bourgeois. Quelques couples d'amis à la quarantaine désabusée se retrouvent pour dîner, se déchirent, se trompent, se mentent et remettent ça l'année suivante. La belle affaire. Du cinéma de papa estampillé Label qualité France.

Et encore du cinéma, le terme est peut-être un peu exagéré pour qualifier ce gros téléfilm calibré pile poil pour un dimanche soir sur une grande chaîne de télévision commerciale, suivez mon regard. Tout juste si le montage ne prévoit pas déjà les coupures pub. On peut discuter de l'utilité de refaire aujourd'hui mais en couleurs les films de Duvivier ou Guitry, en moins bien écrit. S'il est permis de sourire à quelques bons mots, force est de reconnaître que le scénario est expressément conçu pour les servir sur un plateau d'argent aux interprètes. Pas une once d'invention visuelle, et chaque moment d'émotion, téléguidé avec du câble de force triphasé, est finement souligné de quelques mesures de guitare sirupeuse. Mieux qu'un chauffeur de salle qui commanderait aux larmes.

Les acteurs, heureusement, parviennent à faire passer le temps dans ce film insipide et dégoulinant de bons sentiments prétendûment au goût du jour, à part Patrick Bruel qui est aussi convaincant en cancérologue que le professeur Schwartzenberg l'était en idole des jeunes. Gare aux métastases.

Crash-test :

[NCAP+2.jpg]

8 commentaires:

l'inegalable vivie a dit…

ça craint.!
Mais moins que nous tout de même. on a oublié le concert de Bashung ce soir ... tu vois que tu es descendu moins bas que nous ; console toi ; tu feras mieux la semaine prochaine.

Hobopok a dit…

Encore Les mémoires d'Alzheimer ?

Jean-no a dit…

De mon côté, suis allé voir "Le bal des actrices" de Mlle Maïwen le Besco. Très réussi, un petit jeu réjouissant sur le vrai et le faux... Valab'.

Hobopok a dit…

Tain j'ai pas réussi à y aller, ça passait pas près de chez moi, mais oui ça faisait un peu envie.

l'inegalable vivie a dit…

oui Alzheimer encore , mais chez Coussinou aussi . je t'explique pas combien il est furax.

Hobopok a dit…

Quand Coussinou fâché, lui toujours faire ainsi.

Li-An a dit…

Le bal des actrices était en effet très sympa. Je ne supporte plus le cinéma de Melle Thompson.

Hobopok a dit…

Là faut reconnaître... Et pourtant j'avais trouvé "Fauteuils d'orchestres" regardable et plaisant.