28 février 2009

La nuit des crash-tests Dummies®

Voilà bientôt un an, cette cyber gazette gothique désormais célèbre dans tout le Bourget publiait sa première critique de film, consacrée au Paris de Cédric Klapisch, créant à l'occasion le fameux système de notation des crash-tests, la nouvelle échelle de Richter du cinéma que le Neuf-Trois entier nous envie. Depuis cette date, la rédaction des Carnets du cinéma a pondu soixante-sept chroniques, décernant avec un discernement à peine discutable bons et mauvais points indistinctement aux tâcherons et aux génies et aux surprises et aux déceptions et aux découvertes du cinéma contemporain de ce millénaire naissant.

Et tout ça c'est bien joli. Mais alors, se demande-t-on légitimement, quels pouvaient bien être les tout meilleurs films évoqués dans ces colonnes lors de l'année écoulée ? C'est là qu'une idée géniale a germé dans mon fertile cerveau : créer ma propre cérémonie de remise de médailles en chocolat, les crash-test Dummies®. A qui ira le Dummy® d'or du meilleur film ? Dans mon infinie sagesse, j'ai choisi de laisser mes lecteurs en décider, en leur qualité de membres d'office de l'Académie des crash-test Dummies®, en distinguant trois des films ayant reçu dans l'année écoulée quatre ou cinq étoiles à nos désormais célèbres (dans tout le Bourget) crash-tests.

Quatre ou cinq étoiles, car il n'est pas exclu que j'aie au cours de mes humeurs, affectées peut-être par le classement de l'ASSE en Ligue 1, surnoté ou sous-noté chefs d'œuvres ou navets. Il vous appartient donc, lecteurs chéris mon amour, de redresser aujourd'hui ces torts, et de vous exprimer enfin.


Vous avez une semaine pour voter par le truchement du courrier des lecteurs de cet article (ci-dessous), en me donnant votre tiercé gagnant. Et comme j'ai une confiance aveugle en vous, amis lecteurs, je ne doute pas que vous ne ferez entrer dans votre top trois que des films que vous aurez réellement vus. Un classement sera établi à partir de vos choix selon une fonction logarithmique dont le secret est soluble dans le rhum arrangé. Je rends les copies dans une semaine le 7 mars, pour la toute première NUIT DES CRASH-TEST DUMMIES® !

Haaaa ha ha ha ha ! Igor, où as-tu trouvé ce cerveau ?

Et les nominés sont :

Paris de Cédric Klapisch
There Will Be Blood de Paul Thomas Anderson
A bord du Darjeeling Limited de Wes Anderson
J'ai toujours rêvé d'être un gangster de Samuel Benchetrit
Cloverfield de Matt Reeves
Agnus dei de Lucia Cedron
Horton de Jimmy Hayward et Steve Martino
Phénomènes de M. Night Shyamalan
Valse avec Bachir d'Ari Folman
JCVD de Mabrouk El Mechri
Ciao Stefano de Gianni Zanasi
Wall-E d'Andrew Stanton
La fille de Monaco d'Anne Fontaine
Parlez-moi de la pluie d'Agnès Jaoui
Entre les murs de Laurent Cantet
Gomorra de Matteo Garrone
Séraphine de Martin Provost
Blindness de Fernando Meirelles
Burn After Reading de Joel et Ethan Cohen
Stella de Sylvie Verheyde
Mia et le Migou de Jacques-Rémy Girerd
Il Divo de Paolo Sorrentino
L'étrange histoire de Benjamin Button de David Fincher
Gran Torino de Clint Eastwood

24 commentaires:

Jean-no a dit…

Oulah, je n'ai vu que Wall-E (verdict personnel : beau, bien, amusant, mais pas mon Pixar préféré loin de là). J'ai la mauvaise habitude d'attendre les sorties DVD pour voir les films.

l'inegalable vivie a dit…

mais quel belle idée professeur hobopok.. pas si gothique que ça l'idée! une indiscutable fertilité d'esprit , qui me réconcilie provisoirement avec le monde du net. certes , je n'ai pas tout vu .. il me reste a voir " agnus dei " et "gomorra" à visionner près ton alléchante critique;

je vote donc
1- seraphine; il me semble que les récompenses de la concurrence sont justifiées.
2- entre les murs ( mais j'ai peur que l'asse m'ait beaucoup influencée pour le coup)

3- valse avec bachir.
vraiment , une production originale et marquante.

en cas de besoin , pour de partager ," l'étrange histoire de benjamin.;" ferait bien mon affaire.

Provisus a dit…

C'est parti !

1- L'étrange histoire de Benjamin Button
2- Valse avec Bachir
3- A bord du Darjeeling Limited

Mais je n'ai pas tout vu de ta liste…

Hobopok a dit…

@ Jean-No : je vais donc compter Wall-E dans ton Top 1.

@ Vivie : qu'est-ce que la malheaureuse ASSE a à voir avec Entre les murs ?

@Provisus : l'important c'est de participer.

La Télégraphiste a dit…

Je vote en bonne professionnelle de la profession, en espérant que la cérémonie des Dummies sera moins chiante que celle des Césars (c'est pour ça que je n'y vais plus d'ailleurs...). Gageons sur une 'tite coupette de champ' quand même pour fêter les vainqueurs.
Mon Palmarès
1- Valse avec Bachir
2- A bord su Darjeeling
3- There will be blood.
Accessit à Wall-E.

PS va donc voir A bas Staline vive les mariés.

Jean-Luc G. a dit…

Je conchie votre académie élitiste qui devrait faire la place au vrai cinéma populaire et créer un Dummy de la meilleure comédie :

1. Astérix aux jeux olympiques
2. Disco
3. Cyprien

Glorb a dit…

1. Wall-e
2.Burn after reading
3. Darjeeling limited (avec un nuage de lait)

Mais elle est tronquée cette liste au regard de l'actualité déjà ! Ou alors je suis vraiment passé à côté de tout cette année... Possible aussi !

Totoche a dit…

ça va pas être trop dur : je n'en ai vu que 3 :
- Burn after reading
- Parlez moi de la pluie
- La fille de Monaco

A bord du Darjeeling Limited est en attente de visionnage...

Hobopok a dit…

@ Glorb : du lait de yack, ça ira ?

@ Totoche : décommande ta prochaine réunion Tupperware pour trouver un peu de temps

@ Jean-Luc, merci d'avoir fait le point, G.

l'inegalable vivie a dit…

mais , je ne fais que reprendre la justesse de ton propos . je ocpie-colle:"Quatre ou cinq étoiles, car il n'est pas exclu que j'aie au cours de mes humeurs, affectées peut-être par le classement de l'ASSE en Ligue 1, surnoté ou sous-noté chefs d'œuvres ou navets. Il vous appartient donc, lecteurs chéris mon amour, de redresser aujourd'hui ces torts, et de vous exprimer enfin."

Hobopok a dit…

J'en déduis que c'est à cause des &@#$! de Verts que tu as mis Cantet en position de relégable....

Doudou a dit…

moi j'en ai vu 2, rapport que j'ai un vrai métier, moi :
1 - gran torino
3 - there will be blood (que j'ai pas trop kiffé, alors j'intercale en 2 valse avec Bachir que j'aimerais bien voir)

Hobopok a dit…

Oh ben sinon, en 2, tu peux mettre Le bon la brute et le truand, tu l'as sûrement vu.

Totoche Tannenen a dit…

Le plus simple, ce serait quand même que tu les mettes en streaming sur le blog, afin qu'on puisse les regarder tranquillement au boulot. Penses-y pour l'année prochaine.

Hobopok a dit…

J'ai peur de me faire repérer avec mon Arriflex 70mm dans les salles du Pathé Boulogne.

l'inegalable vivie a dit…

Cantet relégable ? freudien .. Comme dit Doudou , moi qui n'aie même pas un vrai métier..

Appollo a dit…

1. A bord du darjeeling
2. There will be blood
3. Séraphine que j'ai pas vu mais La Crainte y est allé pour moi et nous avons bien aimé.

doudou en RTT a dit…

Quoi que j'en pense, je n'ai rien dit (ou plutôt écrit) à propos du métier d'enseignant.

Je pensais à celui trop mal considéré de rédacteur de blog perfide. La meilleur preuve d'ailleurs que ce n'est pas un vrai métier c'est que c'est très mal rémunéré malgré le talent qu'on certains à le pratiquer et la peine qu'ils se donnent pour l'exercer.

Doudout a dit…

oups, je voulais écrire con avec un T

Doudoutq a dit…

et un cul

Hobopok a dit…

C'est bon tu peux ranger ton Gray's Anatomy.

Hobopok a dit…

@ Appollo : bon si la Crainte est trop déprimée pour voter elle-même, j'accepte votre bulletin collectif.

badjack a dit…

1- A bord du Darjeeling Limited (original, drôle, très bien joué, bien ficelé, du cinéma comme je l'aime, quoi...)
2- Gran Torino (du beau, du bon Clint)
3- Wall-E (l'animation, notamment Pixar ou Aardman, n'a pas la place qu'elle mérite dans les palmarès zabituels)
J'aurai bien voté pour les frères Cohen, mais j'ai pas vu çui-là, honte sur moi.

l'inegalable vivie a dit…

mais oui , Doudou . j'avais bien compris toutes les dimensions de ton allusion...
j'aurai du mettre "lol" à coté.

je sais un peu comment tu penses.
plutôt d'accord pour l'observation faite sur le directeur de la publication ...

il se donne bien efficacement du mal .