30 septembre 2008

Couvertures Deluxe

Les éditions Penguin ont fait appel à quelques uns des plus grands artistes de la BD contemporaine pour de nouvelles couvertures de leur collection Classics Deluxe.

Visiblement, Penguin a laissé la bride assez lâche sur le cou des dessinateurs, en tablant sur la reconnaissance du style unique de chacun des contributeurs. Fastoche pour des gens comme Seth ou Chris Ware qui font profession (annexe) de maquetter des livres entiers pour divers éditeurs.

Et du coup, passé un temps de simple jouissance à la vue de ces assez convaincantes réussites esthétiques, quelques questions me viennent malgré tout à l'esprit. Est-ce que la BD a besoin de la reconnaissance du "vrai livre" pour exister ? Le "vrai livre" est-il si mal en point qu'il ait besoin de vampiriser l'image djeuns de la BD ? Ai-je vraiment besoin d'aller chercher midi à quatorze heures ?

Thomas Ott.
Julie Doucet.

Daniel Clowes.

Chris Ware.

Seth.

Charles Burns.

Jason.

Chester Brown.

Art Spiegelman.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Putain, ça c'est de la couv' qui claque !
En France, à part Céline-Tardi et quelques couvs de Loustal, personne n'a pooussé l'exercice aussi radicalement - c'est à dire sur des grands classiques. Y a quelque chose à faire.

Li-An a dit…

C'est en effet étonnant de voir qu'ils ont carte blanche pour jouer sur un aspect "BD". Un truc qui rendrait malade un éditeur français (la BD c'est caca, surtout pas faire de BD).
D'un autre côté, les couvertures faites pour certaines collections SF par des auteurs BD ne fonctionnent curieusement pas. Elles font trop "BD", un côté lisse. Enfin, ici, c'est du costo.

Glorb a dit…

En france on a quand même bilal qui a illustré tout un paquet de bouquin de SF (wells, bradbury, wul et j'en passe) chez Gallimard. http://bilal.enki.free.fr/oeuvres.php3?quelles_oeuvres=illustrations&afficher=romans#romans_folio_junior

Mais c'est vrai que je trouve qu'il y a un bel effort de fait chez Penguin, pas seulement sur les superbes exemples ci dessus (même si personnellement je trouve que celles qui reprennent des maquettes BD passent un peu à côté du truc), mais de manière générale ils ont des maquettes de bouquin assez recherchés avec des jolies typos et des couleurs là où en France on trouve surtout un titre, une photo.

Totoche a dit…

Pas de frenchie ?

Hobopok a dit…

Bial, Loustal, et quelques autres... il n'est pas rare qu'en France aussi l'édition fasse appel à des auteurs de BD, mais c'est en qualité d'illustrateurs qu'elle les emploie. Je sens la démarche de Penguin radicalement différente en ce sens qu'elle en appelle à des dessinateurs parce qu'ils font de la BD pour que leur style graphique mis à profit pour du vrai livre fasse directement écho à leur œuvre BD. Doucet Brown ou Jason n'ont pas de réputation d'illustrateurs bien établies.