11 septembre 2008

Zapiro, Zuma, et autres zinzins

L'encre de mon billet sur Zapiro n'était pas encore sèche, que l'actualité (sud-africaine) propulsait son nom à la tête des gazettes. A cause de ce dessin paru dimanche dernier dans le Sunday Times au Cap.

Décodage : le président de l'ANC, et probable futur président du pays, Jacob Zuma, se déboutonne et s'apprête à violer une justice plaquée au sol par l'ANC, son organisation de jeunesse, et ses alliés du Parti communiste sudaf, et de la Confédération des syndicats. Zuma est actuellement jugé pour une affaire de corruption dans un contrat d'armement impliquant la société française Thalès, et a été acquitté il y a quelques années dans une affaire de viol. La victime (présumée) étant séropositive, Zuma avait affirmé s'être protégé du HIV en prenant une douche. D'où le pommeau de douche dont Zapiro le coiffe immanquablement.


Qualifiant le dessin de "dégoûtant", les parties concernées, celles qui se sont reconnues ici, hurlent au scandale, à l'abus de liberté de la presse (sic), et pour finir, à court d'arguments, et pour faire bonne mesure puisque Zapiro est blanc, au racisme. Les habituelles voix de la bonne conscience se font entendre pour exiger la tête du caricaturiste. Zapiro a pour l'instant gardé la tête sur épaules, tout comme la direction du Sunday Times (le rédacteur en chef, Mondli Makhanya, est noir). Et j'ai pu retrouver sans peine le dessin sur leur site. Pourvu que ça dure.

Si Zapiro est viré, nul doute qu'il trouvera asile dans Siné-Hebdo.

D'autant que sur la lancée, certains lui reprochent aussi cet autre dessin paru cette semaine dans le Mail&Guardian, où il compare Obama et Zuma, ce dernier discourant dans un stade rempli de ses femmes, ses enfants, et ses avocats...


Rappelons parce que ça ne mange pas de pain que l'une des qualités d'un bon dessin de presse est souvent d'emmerder ou "d'offenser" (rien que cette expression fourre-tout est déjà odieuse) un maximum de gens. Ou sinon, y a Babar.

Nos lecteurs ont du talent : merci à Provisus d'avoir levé ce suricate, et de m'avoir communiqué l'article de Rue89. De bonnes lectures en english : toute l'histoire narrée par l'indispensable Mail&Guardian, et un petit retour en arrière sur les impertinences des cartoonistes sudafs.

7 commentaires:

vivie69 a dit…

mon dieu de la pornographie chez Hobopok ...

bon , c'est vrai que si on supprime tous les dessins un peu audacieux , on va s'ennuyer sec ..
C'est pas nouveau.

juste définition du dessin de presse; balle au centre.

sinon , tu vas peut être te taper quelques "Babar" avec Bibounette ?

Hobopok a dit…

Nos lectrices n'ont pas les yeux bien en face des trous : où y a-t-il de la pornographie ?

Totoche Tannenen a dit…

Il a une bonne assurance-vie ?

vievie69 a dit…

mais je te fais juste faire "un peu de sport" , vu que tu ne nous as même pas parlé de Domeneck et de foot aujourd'hui ..

Hobopok a dit…

@Totoche : je suis pas sûr qu'il se promène avec ses gardes du corps, mais je crois qu'il a déjà eu un certains nombre de procès au cul, et notamment avec l'ineffable Zuma dont le sens de l'humlour semble proportionnel à son intéfrité.

@Vivie69 : Domenech gagne, Domenech me soûle, c'est moins drôle que des défaites annoncées ou des demands en mariage, voir les comms du topo sur France-Autriche.

Ronan a dit…

Ca y est, c'est jugé... Trop fort ce Jacob

Hobopok a dit…

Le parquet général a fait appel ! Le feuilleton continue...