20 mai 2008

Islamsterdam

J'envoie tel quel un large extrait de l'article de Jean-Pierre Stroobants, pompé sur un site gothique d'informations concurrent, avant qu'il ne soit englouti dans ses archives payantes.

L'arrestation, aux Pays-Bas, d'un caricaturiste spécialisé dans la dénonciation de la religion, et de l'islam en particulier, a plongé dans l'émoi le monde des médias et de la politique. L'homme, qui travaille sous le pseudonyme de Gregorius Nekschot, a été interpellé à son domicile d'Amsterdam, mardi 13 mai, longuement interrogé et libéré un jour et demi plus tard. La justice, agissant sur la base d'une plainte déposée en 2005, a saisi son matériel, son ordinateur et son téléphone. Elle estime que huit de ses dessins peuvent inciter à la discrimination et à la haine.

Les conditions de l'interpellation du dessinateur ont choqué : huit policiers et deux salariés du ministère de la justice ont pénétré chez lui pour fouiller son appartement avant de l'emmener. Le 16 mai, cette affaire - une première depuis 1945 - a été évoquée à la Chambre des députés et a créé des tensions au sein du gouvernement de centre gauche. "Au Danemark, les caricaturistes sont protégés. Ici, ils sont livrés à la vindicte", a déclaré Gregorius Nekschot. Le dessinateur affirme, désormais, redouter un attentat.

Des caricaturistes, souvent en désaccord avec les positions de leur confrère, lui ont apporté leur soutien, redoutant, comme l'a affirmé l'un d'eux, que l'action dont il a été l'objet soit "une autre tentative du gouvernement pour brider la liberté".

Aux Pays-Bas, Gregorius Nekschot est rangé dans le camp des provocateurs. Il aime à se présenter comme un défenseur inconditionnel de la liberté d'expression. Son prénom fait allusion au pape Grégoire IX, qui établit le tribunal de l'Inquisition au XIIIe siècle et son nom - "une balle dans la nuque", littéralement - entend être une référence à la manière dont on exécute les opposants dans les régimes totalitaires. - JPS.


Le mieux c'est encore de voir un peu à quoi ça ressemble. On y entravera pas les détails à moins de causer le batave couramment. Mais on saisit bien l'idée.

Je suis pas sûr que de montrer le Prophète se taper la petite Aïcha de neuf ans atteigne les mêmes sommets de drôlerie qu'un Jésus-Christ qui se ferait reluire le manche par Marie-Madeleine, mais ce qui est sûr, c'est que pas plus l'un que l'autre ne mérite ni menaces de mort, ni même un séjour prolongé dans les locaux de la police.

Ce qui est terrifiant dans cette histoire, ce n'est pas l'éventuel mauvais goût des dessins, mais que ce soit en fin de compte la police d'un pays démocratique qui se charge des basses besognes des islamistes sans même que ceux-ci aient seulement besoin de pointer le bout de leurs barbes. Un peu comme quand Chirac, après publication des caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo, trouvait plus urgent d'en appeler à la retenue des éditeurs que de défendre la liberté d'expression dont il est le garant constitutionnel. Sans doute songeait-il avant tout à éviter qu'un chaouch indélicat ne pisse dans son thé à la menthe lors de prochaines vacances au Maroc.

Mais qu'est-il donc arrivé aux Pays-Bas ? Spinoza doit se retourner dans sa tombe.

4 commentaires:

Li-An a dit…

J'ai tapé un long commentaire que j'ai effacé... Disons que je suis embarrassé devant le peu de qualité du truc et de ne pas en savoir plus sur son travail. C'est le genre d'affaires qui méritent de bien connaître les tenants et aboutissements si on ne veut pas avoir l'air malin à soutenir un couillon sans cervelle.

vivie 69 a dit…

"tout a fait thierry". En tous points d'accord...
je ne pense pas qu'en France Madeleine dans les œuvres citées susciterait un tel émoi zélé.

J'émets l'hypothèse qu 'il y aurait eu pression sur le gouvernement batave de la part d'"extérieurs"?je ne vois que ça ...
ça fait tout de même bien peur ...Même si certains dessins sont effectivement d'un gout moyen.

Mais li-an l'a dit mieux que moi..

totoche a dit…

C'est pas en France que ça arriverait !
Enfin ... je veux dire : tant qu'on ne rigole pas avec notre belle Police .
N'est ce pas, Placid ?
http://www.agitkom.net/index.php?2007/02/17/251-bienvenue-a-sarkoland-le-dessinateur-placid-condamne

Hobopok a dit…

Tain ouais. Ta fatigue pas avec tes liens qui tiennent pas sur une ligne, Totoche, mais t'as raison c'est trop triste l'affaire de Placid, ça me fait pleurer. Des fois on se croit en démocratie, on se pince, et en fait on avait rêvé.