27 juin 2008

Je et un autre

La personne aux deux personnes de Nicolas et Bruno.

Le titre est un petit peu, comment dirais-je, nul, et ça tombe bien, parce que le film n'est, comment dirais-je, pas très bon.

Alain Chabat (au demeurant fort bon), Marina Foïs (au demeurant excellente), Nicolas et Bruno, ça sent les fonds de tiroir de Canal, mais pas de bol, c'est coproduit par TF1. Résultat : au lieu d'un humour décalé corrosif, une comédie à la mords-moi le nœud pour aller manger du popcorn en famille.

Les réalisateurs s'étaient fait remarquer dans Nulle Part Ailleurs avec leurs assez désopilants sketches Un message à caractère informatif où ils remontaient, redoublaient et détournaient des films d'entreprise des années 70, créant leur propre mythologie autour d'une société imaginaire, la Cogip, et d'un certain Jean-Christian Ranu, tous recyclés dans ce film, je ne sais plus si je m'en suis ouvert, pas très bon.

Allez courage, je résume le topo. Accident de voiture : un chanteur ringard ayant connu son heure de gloire dans les années 80 (Alain Chabat) écrabouille un comptable de la Défense (Daniel Auteuil) et se retrouve mystérieusement prisonnier à l'intérieur de la tête dudit comptable. Et donc pendant tout le film, le personnage d'Auteuil a la voix de Chabat en off qui lui cause dans la tête. On le prend pour un fou, semi-drôleries, quiproquos, et le scénario se met en boucle pour la fin. Ben oui, mais aussi comment finir un truc aussi idiot ? Bon, ben, y a plus de popcorn ?

Même si le film a l'ultime bon goût de ne pas nous asséner d'explication explicative à l'assez capillotracté postulat de départ, il faut reconnaître qu'on est loin du loufoque Didier où Chabat faisait le chien avec talent. Et je dis pas ça parce qu'il remuait la queue.

Crash-test :

[NCAP+2.jpg]

5 commentaires:

vivie69 a dit…

A te lire , je n'aurai mis qu'une étoile . raté . Le filon canal plus n'a t'il pas finalement fait son temps?

c'est bien beau de se là jouer" toujours in et corrosif" , mais c'est devenu une grosse boite à fric comme TFI . j'ajouterai qu'Auteuil, le mieux payé des acteurs français , à ce que j'ai entendu , fait partit des "invités intimes" de la maison.

je doute que la créativité ne vienne encore souvent de là. as tu vu le film sur Sagan ?( que je n'aime guère , mais bon ..)

Hobopok a dit…

Pas vu Sagan, si je peux éviter, il paraît que c'est une daube. Malgré Testud.

Totoche Tannenen a dit…

Donc, on n'y va pas et on revoit "Dans la peau de John Malkovich" , c'est ça ?

Glorb a dit…

Ton titre est tellement mieux que le leur qu'ils devraient en avoir les oreilles qui sifflent. Drôle d'affaire que ce film. Un buzz terrible de Chabat en vieil star de varièt, des acteurs, des réalisateurs prometteurs. Et puis paf une bande annonce et là tu te dis non même pas pour rire. Même pas pour la fête du cinéma même.

Je n'ai vu que quelques minutes et déjà je sens qu'Auteuil est tout sauf drôle et que ça va être lourd et raté.

Un petit dans la peau de John Malkovitch, hop c'est parti.

Hobopok a dit…

J'avais pensé titrer cette chronique Dans la peau de daniel Auteuil, mais c'était encore trop d'honneur.

Bon, ceci dit, après tout le mal que j'en laisse penser, ça m'a arraché une paire de sourires. Ça passe le temps. Mais comme dirait mon père, c'est cucul la praline.