4 avril 2008

Feus les forbans

En une semaine de la fin mars, voilà le générique des Forbans de la nuit (Night and the city), archétypique film noir, sérieusement décimé. Tout d'abord l'interprète principal Richard Widmark a tiré sa révérence le 24, puis ce fut au tour du réalisateur Jules Dassin, le 31, d'avaler son extrait de naissance.



Avec sa mèche blonde, son œil torve, et son sourire narquois, cette allure de type inquiétant, un peu à côté de ses pompes, Richard Widmark n'aura sans doute pas eu une carrière à la hauteur de son talent, même s'il a inscrit son nom au générique de quelques chefs d'œuvre du cinéma américain. Parmi eux une floppée d'autres films noirs, qui me paraisssaient être diffusés en boucle au Ciné-club d'Antenne 2 ou au Cinéma de minuit d'FR3 dans les années 70 ou 80, et dont je me régalais. J'étais persuadé que devenu réalisateur, je convaincrais Richard Widmark de tourner dans mon premier film.

Devine d'où je t'appelle ?

Ben maintenant c'est trop tard. En plus il n'a même pas passé de casting pour le Keno.

2 commentaires:

vivie69 a dit…

ha bon , comme ça , tu as rêvé d'une carrière dans le cinéma?

Hobopok a dit…

Comme chantait la frande Debbie Harry, les rêves sont gratuits.