8 avril 2008

Flip flop

De Gaulle à la plage de Jean-Yves Ferri.

Pochade historico-fantaisiste sous forme de strips comiques. Prenant au pied de la lettre le thème de la traversée du désert, Ferri envoie le général, son aide de camp, sa famille et son chien, faire des pâtés de sable sur les dunes d'une petite plage bretonne où le fond de l'air est frais et la température de l'eau pas plus engageante que la situation internationale. Une belle reliure à l'ancienne avec dos en tissu nous envoie directement en 1956.

Nul besoin d'être un spécialiste de la IVème République pour apprécier l'humour glacial et sophistiqué de Jean-Yves Ferri, l'auteur qui a sorti Manu Larcenet de la fange où il se vautrait complaisamment pour lui offir les strips sur mesure du Retour à la terre. Mais évidemment les historiens riront double à la lecture de ses saillies qui renvoient davantage aux Vacances de monsieur Hulot qu'aux Mémoires du général. On y voit de Gaulle découvrir les tongs, confondre des mouettes et des Bigouden, passer un nouvel appel du 18 juin depuis la cabine de secours des CRS, et finalement renoncer à une aventure extra-conjugale pour sauver à nouveau la France.


Oui je sais, dit comme ça, ça paraît potache, et c'est un peu la préconception que j'avais avant d'ouvrir finalement l'ouvrage dans les rayons de la Fnac. Mais en fait c'est beaucoup plus fin que ça, dessiné avec beaucoup d'économie, bien vu, assez tordant, du coup j'ai filé l'acheter chez Super Héros. J'achèterai de nouveau des livres à la Fnac le jour où ils me rendront mes 5% Lang. Non mais.

1 commentaire:

vivie69 a dit…

Alors ça , ça risque de bien me plaire.

c'est mon genre.